Big Sexy: une télé-réalité qui me plaît

Je ne suis pas fan de la télé-réalité. Mais là, j’ai découvert à TLC, une émission de ce genre: Big Sexy. Il s’agit de suivre 5 filles avec un surplus de poids, qui vivent à New York et qui oeuvrent de près ou de loin dans la mode.

La réalité d’être une femme « plus-sized ». Le regard des autres. Les difficultés pour rencontrer l’âme soeur. Les préjugés de la société.

J’aime bien cette émission. Et non, je n’ai pas de problèmes de poids. Mon IMC est correcte.

J’admire ces gens qui s’aiment et qui se respectent, malgré ce que la société tente de véhiculer au niveua de l’image corporelle. Je leur lève mon chapeau. Je ne suis pas certaine que je réussirais à m’aimer comme elles le font… j’ai un 10 livres que j’aimerais perdre et qui fait que je ne m’aime pas toujours. Je sais, c’est entre les 2 oreilles que se passe l’estime de soi.

Si vous prenez TLC à la maison sur votre tivi, il faut regarder le mardi à 22h.

C’était mon opinion et elle n’engage que moi! 

Voici la bande annonce:

Les inconnus qui nous inspirent

En pitonnant pour trouver quelque chose d’intéressant à la tivi, je me suis arrêtée à l’émission « The Biggest Loser ». Je suis pas grosse. Même si des jours je me trouve grosse. J’ai un 10 livres de trop. Il y a 2 ans j’ai perdu plus ou moins 25 lbs que je maintiens à 3-4 lbs près.  Pour ceux qui ne connaissent pas le concept de cette émission, on y retrouve des concurrents avec un surplus de poids. Un GROS surplus. Des hommes, des femmes, obèses. Des gens, qui à tous les jours, à la sueur de leur front, travaillent fort pour être celui ou celle qui, à la fin de la compétion, aura perdu le plus de poids. Et moi qui avec mon petit 10 lbs en trop, me plaint d’être grosse, de trop manger, de manquer de volonté, de ne pas faire assez d’exercice…Come on! J’ai fermé la télé en me sentant motivée et inspirée. Mais pour combien de temps?

C’est la concurante en bleue (Ada, je crois) qui m’a inspiré. Cette inconnue, qui hier soir a perdu un autre 6 livres. (Je parle comme si je suivais la série!). J’aimerais bien me joindre à eux le temps d’un entraînement. Juste pour voir. Voir si je peux faire pareil ou mieux.

Pauvre petite chouette!

Le tigre est ses cochonnes

L’ex du tigre du golf dit avoir vécu un vrai enfer lorsqu’elle a découvert les infidélités de son roi de la jungle. Come on

La blonde et nouvelle divorcée s’est sentie idiote. Pourquoi? Pour avoir ignoré que son mari la trompait? Pauvre petite chouette. Elle n’est pas la première et elle ne sera pas la dernière à se sentir trahie.

Autant de femmes que d’hommes sont infidèles. Donc, autant d’hommes que de femmes devraient se sentir idiots, trahis. Pourquoi quand c’est la femme qui est infidèle on dit que c’est une cochonne et quand c’est un homme qui est infidèle on dit que c’est normal?

En tout cas, l’ex-tigresse ne quitte pas cette relations la sacoche vide. On dit qu’elle recevra plusieurs millions (une centaine) pour cette humiliation publique.

J’aime beaucoup mon chéri, mais s’il m’est infidèle, qu’on me remettre une sacoche de plusieurs millions et je saurai prendre ma pilule et passer à autre chose. Bon on a d’abords pas de millions, n’empêche que je n’irai pas me jeter en bas d’un pont. J’aurai de la peine, je serai triste, je mangerai mes émotions, mais le temps guérit beaucoup de choses.

 

Qui veut dormir au musée?

Vous êtes du genre à vouloir essayer de nouvelles expériences? Vous êtes curieux? Vous êtes une personne qui avez toujours quelque chose à dire?

Le Musée des sciences et de l’industrie de Chicago lance un concours très original.

Le prix: 10 000$. La mission pour empocher le pactole: rester un mois entier, nuit et jour, entre les murs du musée, et bloguer sur l’expérience.

Inspiré du film Night at the Museum, le MSI de Chicago se démarque par son originalité.

Si vous êtes intéressés, la seule règle qui pourrait poser un problème :

  • You must be legally allowed to receive compensation for services in the United States. 

Pour plus d’informations sur le concours.

Bonne chance

Cupcake pour lui

En charchant je ne me souviens plus quoi sur la toile, je suis tombée sur Butch le pâtissier.

Butch Bakery a décidé de réinventer le cupcake. Ce joli petit muffin sucré, habituellement décoré en rose, en jaune ou en bleu bébé et agrémenté de bonbons, de petites étoiles ou de jellly bean est maintenant offert en version masculine. Voici un court extrait de l’histoire de cet homme qui travaillait à Wall Street avant de devenir l’homme des petits gâteaux pour hommes!

  • Butch Bakery was born when David Arrick felt it was time to combine a masculine aesthetic to a traditionally cute product -the cupcake. When a magazine article mentioned that cupcakes were a combination of everything « pink, sweet, cute, and magical », he felt it was time to take action, and butch it up. He decided to create a company where « Butch meets Buttercream ». David is delighted to bring this exciting culinary product to market.

J’ai trouvé cette idée merveilleuse. Dans la mesure où le monsieur est heureux et qu’il peut vivre de ça…tant mieux pour lui. J’amais je n’aurais pensé à masculiniser le cupcake rose bonbon.