Kinect: The biggest Loser

The Biggest loser - Kinect

Il y a quelques semaines, je vous disais que j’étais maintenant à l’ère Kinect. Vous trouverez ici mon opinion sur le jeu d’exercice The Biggest Loser. Rien de scientifique, rien que mes courtes impressions.

Un jeu assez complet en ce qui concerne les exercices. Beaucoup de variétés. Possibilité de choisir la durée de son programme d’exercice. Si vous possédez des instruments (ballon d’équilibre, élastique, corde à danser, etc.), vous l’inscrivez et le jeu inclura dans votre programme les éléments que vous aurez donnés. Il est aussi possible d’avoir des trucs de bonne alimentation, mais je n’ai pas navigué dans cette partie.

Possibilité de changer l’aspect de votre avatar: cheveux, oreilles, la couleur et la forme des yeux, l’habillement. Tout y passe.

Le plus gros problème du jeu: le système de navigation entre chaque tableau. Comme vous le savez, avec Kinect, pas de manette. On a qu’à lever la main et pour faire notre choix selon ce qui est offert à l’écran. Et bien ici, le système est hyper sensible. Même quand on ne bouge pas la main, on voit la petite boule à l’écran bouger. C’est enrageant! C’est assez pour vouloir mettre fin à notre session d’exercices. Disons qu’on met notre patience à l’épreuve. Mais la session de sueur qui suit en vaut la peine. Surtout si l’on se donne vraiment la peine de bouger à fond.

Publicités