Des heures de plaisir

J’adore voyager. J’aimerais le faire plus souvent… tout le temps. Mais comme la très grande majorité d’entres vous, je n’ai pas les moyens de le faire à temps plein. Je me contente d’une fois par année. Les priorités étant ce qu’elles sont…

J’avais délaissé mon blog par manque de temps. D’abord je suis maintenant celle qui dois tenir à jour le site web de mon patron. Cela demande beaucoup de temps. Mais surtout, dans mes temps libres, j’étais à la recherche intensive de mon projet voyage!

Et j’ai trouvé! La Barbade nous accueillera en décembre 2011! Oui je sais, c’est loin encore. Mais comme Chéri et moi on a décidé de ne pas loger dans un hôtel tout inclus, je dois trouver une maison/villa et ça, laissez-moi vous dire que ce n’est pas évident.

Mais je pense avoir trouvé. Enfin! Youpi!

Publicités

Aruba ou la Martinique?

Je me permets de publié un post demandant votre opinion. À ceux et celles qui auraient visité ces îles (une et/ou l’autre), c’est à vous que je m’adresse. Après plusieurs jours de recherche et de réflexion j’ai arrêté mon choix sur l’une de ces 2 îles. Il faut dire que ce n’est pas le choix qui manque.

J’ai 10 jours à passer durant le temps des fêtes 2011 sous le chaud soleil des Caraïbes. J’hésite entre Aruba et la Martinique. Quelle île choisir? Pourquoi? Quels sont vos coups de coeur?

Un genre de Robin des bois

À Vancouver, il existe un restaurant où vous payez ce que vous voulez. C’est la formule du Rogue Kitchen & Wetbar.

Un genre de resto bienfaiteur comme celui de Montréal le Robin des Bois.

Chez Rogue, l’addition est laissée à la discrétion du client. Le clients doit par contre prêter serment au serveur: celui de payer au juste prix du marché la nourriture qu’ils commenderont. Le menu affiche des prix suggérés, mais à la fin du repas, c’est au client de décider si la valeur de son plat se situe en-deçà ou au-dessus.

« I promise to pay what I believe is fair market value for the dish I’m about to eat. If the price I decide is less that the printed menu price, this is what I’ll be charged for. If I think it’s worth more, I will pay more and the difference will be donated to charity ».

Le concept est louable. Dans la mesure ou le client a beaucoup aimé son repas.

J’ai déjà participé à des soupers de ce genre. Une levée de fonds annuelle pour un organisme. Le repas est préparé par des étudiants en cuisine. Il est servi par des personnalités de différents milieux. Les participants laissent un montant qu’ils jugent suffisant pour ce qu’ils ont consommé.

Si vous êtes comme moi, quand on sait que c’est pour une bonne cause on laisse un bon montant. Même si le poulet était caoutchouc, les légumes trop cuits, le riz pas assez chaud et le dessert trop sucré! C’est pour une bonne cause! Donnez…

Pour tout savoir de partout

Il y a deux ans, ma soeur et moi avons passé un mois en Espagne. Pour bien me préparer, j’ai suivi un cours d’espagnol. Question de me faire comprendre quand viendrait le moment de réserver une chambre d’hôtel ou commander un plat au restaurant.

Pour ne pas perdre le peu de ce que j’ai retenu de mon cours, je cherchais, sur le web, des excercices me permettant de pratiquer mon espagnol rudimentaire. Et là, je suis tombée sur ce site qui répertorit tous (en tout cas une méchante gang) les journaux selon le pays ou la langue. Cette liste contient des quotidiens, des hebdomadaires, des mensuels et même des magazines.

Vous avez toujours voulu chanter la pomme en italien à une fille? Pratiquez-vous en lisant le journal. Vous rêvez d’une virée shopping au Brésil, mais ne parlez pas le portugais? Choisissez de lire un hebdomadaire écrit dans cette langue. Vous voulez parfaire votre anglais? Pas de problème! Vous avez le mal du dernier pays que vous avez visité et voulez savoir si l’équipe de soccer (foot) a remporté le match? Encore une fois c’est facile.

J’ai donc comme objectif, de lire un article de journal en espagnol par jour d’ici notre départ (chéri et moi) pour le sud en janvier prochain.Peut-être que j’écrirai un court (très court, très très court) blogue dans la langue de El Ingenioso Hidalgo Don Quijote de la Mancha.

Petit court d’orthographe et prononciation:

Contrairement à une idée reçue, la prononciation Don Quichotte n’est pas une francisation du nom espagnol. À l’époque de Cervantès, le nom du héros s’écrivait Don Quixote avec un x[1] ; et l’on prononçait encore dans l’Espagne du XVIIe siècle x de la même façon que le groupe consonantique français ch ([ʃ] en alphabet phonétique international). Le français Don Quichotte de même que l’italien Don Chisciotte sont donc des modifications graphiques opérées pour respecter la prononciation d’époque. L’anglais a pour sa part modifié la prononciation (/ˈkwɪksoʊt/) tout en conservant la graphie d’époque. Le portugais Dom Quixote et le catalan Don Quixot, n’ont presque rien changé graphiquement, car la prononciation de x qui se conserve jusqu’à nos jours dans certains mots, y est toujours celle du XVIIe siècle : [ʃ].

En espagnol[2], la prononciation de x est au cours du XVIIe siècle passée à [x] (la jota espagnole, correspondant à une forme sourde de l’[ʁ] français), qui dans une réforme de l’orthographe espagnole opérée au XVIIIe siècle s’est écrit j. Ceci modifia le nom en Don Quijote, et le titre espagnol est aujourd’hui El ingenioso hidalgo Don Quijote de la Mancha.

Source: Don Quichotte. (2010, août 2). Wikipédia, l’encyclopédie libre. À partir de http://fr.wikipedia.org/wiki/Don_Quichotte

Avoir hâte à noël!

Je sais, on est encore à beaucoup de dodos de noël. Mais j’ai hâte. Non, je ne suis pas une freak de la fête de la naissance du p’tit Jésus. De toute façon, moi le p’tit Jésus, c’est comme la semaine des 4 jeudis; je vais y croire quand je vais le voir!

J’aime noël. Mais cette année, je suis impatiente que noël soit passé. Parce que 9 dodos plus tard, chéri et moi serons sur une plage de Poune-Poune Cana (c’est comme ça que le dit ma collègue de bureau). Une petite semaine à nous reposer. Dormir. Nager. Manger.Faire des bébés. Marcher sur le sable. Rêver. Bronzer. Les nénés au vent. Ne rien faire et décider quand le faire (j’aime bien cette phrase, je l’emploie souvent).

Soyez patients, je sens que je vais commencer à comter les dodos très bientôt (je suis bonne, je ne l’ai pas fait encore).

Petit papa noël,
Quand tu descenderas du ciel,
Avec tes jouets par milliers…..